zimne-zahrady-historicka

QUELQUES MOTS SUR JARDINS D'HIVER

Tout le monde rêve du jardin d'hiver. Un jardin d'hiver, qui est maîtrisé du point de vue technique parfaitement, peut élargir l'espace vital, mais offre en même temps la possibilité de la déténte et du repos pendant toute l'année.

Si nous parlons des jardins d'hiver du point de vue technique, il s'agit alors de la construction en verre rattachée à l'immeuble. Une de ses caractéristique est aussi l'espace partiallement ou complètement délimitée et c'est une interface entre l'environnement inetrne et externe.

Le jardin d'hiver est un élément architectural vigoureux enrichissant l'apparence extérieure d'un immeuble par la construction elle-même, par la fabrication du point de vue de matériel et de couleurs.

 

 

Si vous êtes intéressé à la fabrication d'un jardin d'hiver, n'hésitez pas à nous contacter sur:

 

+421 907 830 373
info@zimnazahrada.sk

Développement historique des jardins d'hiver

o-zimnych-zahradach 29

La solution technique des immeubles combinés avec le verre est entièrement nouveau, mais l'idée de protéger des plantes contre froid est née au premier siècle de notre ère, quand les Romains cultivaient des fruits et légumes exotiques dans des caisses, puisque les pays de leur empire étaient caractérisés par le climat plus chaud.


Ils les cachaient devant le temps froid pendant les nuits dans des caves ; on sait aussi que des concombres dans les jardins de l'empereur Tibère avaient été plantés dans des couches. Au Moyen Age ces pratiques de cultivation ont été oubliées.

La naissance du premier jardin botanique se date du 16e siècle, les idées de la protection des plantes sont connues et à cette fin des bâtiments spécifiques ont été construits – le premier d'entre eux a été construit à Pisa en 1543 et plus tard des autres dans le reste d'Europe ont succédé.

Aux Pays Bas de 17e siècle des vergers d'orange étaient placés dans des bâtiments en briques, en bois ou en pierre, dans la majorité des cas avec des fenêtres verticales avec un cadre en métal donnants sur le côté sud. Ces constructions étaient simple et développaient peu à peu, plus tard des fenêtres en arc étaient utilisées et en Allemagne des formes baroques étaient aimées. L'effort d'orienter des fenêtres de toutes les serres vers le Sud prédominait et chauffage était assuré par des poêles à bois et à tourbe en métal. Au début du 18e siècle Dr. Hermann des Pays Bas a construit un serre avec des surfaces en verre biaises pour que des vergers d'orange reçoivent plus de la lumière.


Fonctions des jardins d'hiver modernes

 

o-zimnych-zahradach 21Le jardin d'hiver devrait répondre à quatre fonctions de base. La première d'entre eux est une fonction esthétique, dont le but est de faire notre espace vital plus attractif. Cela peut êttre atteint par l'intégration appropriée du jardin d'hiver dand le bâtiment "maternel".




 

o-zimnych-zahradach 22La deuxième fonction prend en conscience notre maison. Il s'agit alors d'augmentation du confort d'habitation chez nous. La troisième fonction est étroitement liée à la deuxième. Celle-là implique l'élargissement de notre espace vital.




 

o-zimnych-zahradach 23Et la quatrième fonction ? En fait, le point est que grâce au jardin d'hiver on s'approche de la nature. On y trouve alors aussi la fonction de la convergance de l'homme et la nature et cette fonction est sans doute le mieux remplie par un jardin d'hiver à base de bois, alors que le caractère naturel de l'espace est accentué.

 


 

Classification des jardins d'hiver selon leur but

 

Jardin d'hiver à cultiver des plantes – une serre
Le type essentiel est un jardin d'hiver subtropical, où il est possible de cultiver des plantes sauvages dans la zone subtropicale. Ce type n'est pas destiné au séjour des personnes pendant toute l'année. Des plantes y seulement passe l'hiver dans la majorité des cas, en été on les déplace sur des balcons et terrasses. Il s'agit notamment des acacias (Acacia), des azalées (Rhododendronsimsii), des araucarias (Araucaria), des bougainvilliers (Bougainvillea), des citrus (Citrus), de fatshedera (Fatshedera), des gardenies (Gardenia), des gerberas (Gerbera), de jasmin (Jasminum), de laurier-rose (Nerium oleander) et certaines espèces des bambous. Le plus impressionnant est un jardin d'hiver tropical, habitable pendant toute l'année. On peut y cultiver par exemple des ananas (Ananas), des bananes (Musa), des dracenas (Dracaena), des cordylines (Cordiyline), des ficus (Ficus), des philodendrons (Philodendron), un caféier (Coffea), un croton (Croton), des columneas (Columnea), des cornes de cerf (Platycerium), des anthuriums (Anthurium), un cyperus (Cyperus), des strelitzias (Strelitzia) et des divers espèces des palmiers, des fougères, des orchidées, des broméliacées et des plantes carnivores.

Le jardin d'hiver aquatique est rare, qui doit être bien séparé de l'espace vital à cause d'une forte humidité. Les plantes les plus appropriées sont des ardizas (Ardisia crenata), des laitues d'eau (Pistia stratiotes), des myriophyllums (Myriophyllum), des helxines (Soleirolia), des hortensias (Hydrangea), fleurs de lune (Spathiphyllum) ou des ruellias (Dipteracanthus).

 

Jardin d'hiver comme un système énergétique
Ce type utilise l'effet de serre et sert comme un collecteur d'air chaud, tandis qu'il demande l'orientation vers le Sud, des surfaces en verre escarpées, un espace traversant deux étages et une circulation d'air ciblée. À la base des calculs et des résultats de mesure dans des maisons avec des jardins d'hiver une économie d'énergie à chauffage de 7 à 40% a été découvert par rapport aux mêmes maisons sans de jardins d'hiver. Cependant, il est entendu qu'il est nécessaire d'analyser et évaluer les résultats selon des objet concrets et il n'est pas possible d'en déduire des conclusions généralement valables.

Jardin d'hiver comme un espace vital
L'utilisation des jardins d'hiver seulement pour cultiver des plantes afin d'obtenir des fruits exotiques et exceptionnellement seulement comme une source de chaleur peut sembler avec juste raison comme un gâchage des ressources financières si on envisage des possibilités contemporaines de transporter des fruits exotiques du paysage tropical et subtropical et prend en conscience des bâtiments à faible consommation d'énergie et des constructions passives, qui peuvent être construits à des prix abordables. Le jardin d'hiver devrait être un espace vital à plein tarif, où on peut manger, lire ou tout simplement reposer et passer le temps au sein de la famille. Sans doute des plantes ont leur place dans cet espace et si le jardin d'hiver obtient en plus l'énergie nécessaire pour son fonctionnement, la majorité d'utilisateur est contente. Des conditions climatiques stable représent une demande de base sur le jardin d'hiver à caractère habitable. Autrement dite, le jardin d'hiver devrait être possible à utiliser ansi pendant une chaude journée d'été aussi que sur une froide soirée d'hiver.